In the formal social occasions, replica rolex watches are often treated as jewelry, usually only for a ring jewelry to wear men, is very popular. Some people even stressed: "rolex replica watches are not only men's jewelry, but also the most important men's jewelry." In western countries, replica watches, pens, lighters adult man was replica watches uk once known as the "three treasures", every man must never be away from the body.
La Zone de Boxe

  [ Se connecter à La Zone de Boxe ]

Plus récents commentaires sur twitter

    Gardez le contact avec La Zone de Boxe grâce à Twitter




    magazinecoverlazonedeboxe38_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe37_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe36_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe35_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe34_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe33_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe32_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe31_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe30_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe29_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe28_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe27_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe26_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe25_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe24_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe23_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe22_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe21_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe20_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe19_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe18_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe17_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe16_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe15_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe14_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe13_130.jpg
    Rencontre avec Eric Fields et François Duguay 2/2
    8/1/2013 10:48:41 AM

    À Québec, un des endroits sportifs les plus réputés est le stade de football de l'Université Laval. Le Rouge et Or cumule les succès et rend fiers ses partisans. À cinq minutes de marche au nord, un autre site sportif fait des siennes. Un peu plus discret au niveau du public de masse, cet endroit se fait malgré tout connaitre à l'international dans le domaine de la boxe. Cet endroit, c'est le club de boxe Empire.

    Je me suis donc rendu un lundi après-midi à ce club de boxe afin d'y rencontrer François Duguay, coach en chef et copropriétaire de la place et son protégé, Eric Fields. Éric disputera deux combats aux mois d'août, dont le second pour le titre « WBC silver » des lourds-légers en Afrique du Sud. Ce protégé est particulièrement intrigant parce qu'il est le premier espoir américain à venir s'entraîner au Québec. Je vous présente donc mes impressions et le déroulement des deux entrevues dans cet article.

    Je suis arrivé un peu d'avance, François et Éric n'étaient pas encore présents. Un cours de boxe avait lieu sous mes yeux. On y apprenait à bien utiliser la main arrière afin de se protéger contre le jab. L'endroit était vaste, propre et bien équipé. Rien à voir avec les gyms de boxe miteux, typiques des films de Rocky. J'ai l'impression que cet endroit recherche l'excellence et cela jusqu'à dans les installations. C'est pendant ses réflexions que François et Éric entrent dans la place. Sur le coup, je me suis dit : 6 pieds 2 pouces, ça peut parfois paraître plus grand que prévu!

    LZDB : Bonjour Eric et merci d'avoir accepté l'invitation.
    Eric : C'est un plaisir

    LZDB : Avant de commencer, je sais que tu habites à 2 heures de l'endroit où il y a eu la plus grosse tornade de l'histoire des États-Unis. Je voudrais juste m'assurer que cet évènement ne t'a pas trop affecté.
    Éric : Oh! Non. Il ventait fort, mais rien de grave n’est arrivé à moi ou mes proches.

    LZDB : Tant mieux! Maintenant, je voudrais savoir sur une note plus légère si tu aimes la ville de Québec, si tu as eu le temps de visiter ou si François est un tortionnaire qui t'obliges continuellement à boxer quand tu es ici.
    Eric (hésitant) : J'aime Québec, c'est une très belle ville. Franky m'a fait visiter le château Frontenac. J'aimerais bien un jour venir avec ma femme et mes enfants. Je suis certain qu'ils aimeraient ça.

    LZDB : Je dois t'avouer que tu es un boxeur intrigant. Au Québec, il y a des boxeurs qui viennent de plusieurs endroits dans le monde pour s'entraîner. La plupart du temps, c'est compréhensible, car la boxe professionnelle est peu développée dans leur pays. Toi, tu es américain, pourquoi avoir choisi le Québec pour ton entraînement? (c'est à ce moment-là que François donne un 5 $ à Eric)
    Eric (souriant et un peu plus détendu après la blague) : Parce que Franky est le meilleur entraineur du monde (rire). Sérieusement, j'avais des problèmes avec mon coach aux États-Unis. Mon gérant est ami avec Bob Miller (cutman de Lucian Bute et plusieurs autres boxeurs québécois). C'est ce dernier qui nous recommandé Franky.

    LZDB : Maintenant, qu'est-ce qui t'a fait rester ici?
    Éric : Le gym est à la fine pointe de la technologie. J'y ai vu des méthodes d'entraînement que je n'avais jamais vu ailleurs (plus précisément la pliométrie). Ça m'a permis de renforcer ma cheville et d'améliorer mes déplacements et mon équilibre.

    LZDB : Et est-ce que le coach y est un peu derrière ça?
    Eric : Bien sûr! J'aime beaucoup sa façon d'entraîner. Il m’apporte beaucoup au niveau tactique avec des stratégies réfléchies en fonction du boxeur que je vais affronter. Avant j'avais toujours la même stratégie, je dépensais beaucoup d'énergie sur le ring. J'ai maintenant appris à gérer mes énergies et ça me permet d'appliquer de meilleurs coups spécifiquement appris pour l'adversaire. (François tend maintenant sa carte de crédit à Éric).

    LZDB : À ton avis, quelles sont tes forces en tant que boxeur?
    Eric : Je crois que c'est ma vitesse tant au niveau de mes mouvements que mes coups.

    LZDB : Tu as deux combats en vue pour le mois d'août, comment compte tu les gérer considérant qu'un aura lieu en Afrique?
    Eric : Je m'entraîne pour chaque combat comme si c'était pour un championnat du monde. Mon premier adversaire est un vrai poids lourd et je vais devoir être intelligent pour le battre. Pour le second, il faudra gérer le décalage horaire et vivre avec une foule hostile, mais je suis prêt. Même qu'être le négligé me motive encore plus à l'entraînement.

    LZDB : As-tu une superstition?
    Eric : Oui, je dois toujours mettre mon gant gauche avant le droit.
    François : Oui et c'est un problème! (rire) je fais une grosse exception pour lui. J'ai toujours mis le gant droit en premier pour tous mes boxeurs et j'ai encore de la misère à m'habituer avec ce changement.

    LZDB : Finalement, si tu as le choix entre Montréal, Québec ou l'Oklahoma pour disputer ton championnat du monde, tu choisirais quoi? (Eric hésite) Tu peux dire la vérité, de toute façon tu es plus musclé que moi.
    Eric : C'est certain que ça serait un honneur de se battre ici en championnat du monde, mais je dois avouer qu'il y a un gros casino près de chez moi et me battre en championnat du monde près des miens est mon rêve depuis longtemps.

    LZDB : Merci pour ton temps Éric.
    Éric : Ce fut un plaisir!

    Avant de partir, j'ai pris quelque temps pour regarder l'activité du gym. Le nouveau champion canadien Éric Martel Bahoeli se déchaînait sur un pauvre sac d'entrainement qui devait regretter sa carrière d'encaisseur. Je l'ai félicité pour son titre récemment acquis dans des conditions dramatiques et j'ai quitté l'endroit en me disant que cette place a été faite pour former des champions. Rien de moins.


    Texte et traduction de Martin Laporte

    En accord? En désaccord? Partagez votre opinion sur le sujet

    Qu'en pensent les lecteurs ?
    Merci Martin! Super intéressant. Je ne suis pas étonné de lire que Duguay est un coach porté sur la tactique. C'est l'un des coachs qui donnent/crient...

    Intéressant, je connaissais très peu Fields.

    Ca sera sa 3e chance pour un combat de championnat, une fois contre huck, combat annulé à cause du blessure à huck, pablo hernandez, annulé blessure à...

    Comment se remet-il de sa défaite face à Makabu? Il faisait quand même bien avant de se faire sonner...

    Il va bien, idéalement, on aimerait le faire boxer une couple de fois pour qu' il retrouve mieux ses repères. On verra ce que sa gérance décidera...

    Tant mieux! Merci de l'info!



    Support Wikipedia

    Poker Canada
    Poker online sur 888 Canada