In the formal social occasions, replica rolex watches are often treated as jewelry, usually only for a ring jewelry to wear men, is very popular. Some people even stressed: "rolex replica watches are not only men's jewelry, but also the most important men's jewelry." In western countries, replica watches, pens, lighters adult man was replica watches uk once known as the "three treasures", every man must never be away from the body.
La Zone de Boxe

  [ Se connecter à La Zone de Boxe ]

Plus récents commentaires sur twitter

    Gardez le contact avec La Zone de Boxe grâce à Twitter




    magazinecoverlazonedeboxe38_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe37_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe36_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe35_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe34_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe33_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe32_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe31_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe30_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe29_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe28_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe27_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe26_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe25_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe24_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe23_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe22_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe21_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe20_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe19_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe18_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe17_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe16_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe15_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe14_130.jpg
    magazinecoverlazonedeboxe13_130.jpg
    Sur le bord du ring : en direct, les résultats du gala de ISP Ntetu-Zepedia 3 mai 2013 à Chicoutimi
    5/4/2013 9:58:24 AM

    Soirée réussie à Chicoutimi

    Impact Sport Production dirigé par Michel Desgagné et David Grenon ont présenté ce vendredi leur deuxième gala Pro-Am de leur courte histoire. Tout comme en février, la soirée de boxe est présentée à l’aréna Pierre-Lavoie à Chicoutimi. Malgré la seconde partie des séries du CH et la finale de la ligue Nord-Américaine présenté à Jonquière, environ 650 spectateurs se sont déplacés pour assister au gala.

    Ntetu poursuit sur sa lancée

    Le Chicoutimien d’origine congolaise, Francy Ntetu (10-0-0, 4 K.O.) est encore une fois la vedette de la soirée. Son rival, le Mexicain Jaudiel Zepedia (12-8-1, 9K.O.) a déjà affronté deux autres boxeurs québécois; Renan St-Juste, défaite par décision unanime après huit rounds et David Lemieux, KO au second round.

    En ouverture de combat, Ntetu prend son temps en placant son jab, progressivement, il prend son rythme. Au troisième round, c’est Zepeda qui met de la pression, mais le favori de la foule conserve le centre du ring. La fin du cinquième round fait lever la foule. Après avoir été assez défensif le Mexicain a ouvert la machine et les échanges sont endiablés.

    Au sixième round, le protégé de Michel Desgagné lance plusieurs longues droite qui atteignent rarement la cible, clairement il aimerait en finir avec le Mexicain, mais celui-ci à beaucoup d’expérience et ne se laisse pas berner facilement.

    Les deux derniers rounds sont aussi à l’avantage de Ntetu mais la pression n’est pas la même et il est clair que l’on se dirige vers une décision. Après avoir entendu une dernière fois le son de la cloche, l’annonceur maison dévoile les cartes des juges tous en faveur de Francy Ntetu (77-75, 80-72, 80-72).

    Commentaire d’après-combat :

    Francy Ntetu : « Je me donne une note de 75 %, côté condition physique je me donne 85%, mais j’ai donné plusieurs coups trop large. Mon coin m’a conseillé de boxer en ligne droite. Zepeda a réussi à me toucher à quelques reprises, particulièrement au corps, j’ai dû faire attention. Je serai de retour à l’automne ici même, mais j’aimerai aussi avoir la chance de me battre le 25 mai, nous aurons des nouvelles dans les prochains jours ».

    Michel Desgasgné : « Je suis bien satisfait de la performance de Francy, nous savions que Zepeda était un boxeur de qualité. Francy a été dérangé au début du combat par les coups du Mexicain mais il s’est bien adapté. Le prochain gala aura probablement à l’automne après la période de la chasse !».

    Gonzalez VS Lantagne, toute une guerre

    La demi-finale de la soirée a fait réagir les spectateurs. Deux boxeurs de 160 livres mettent en péril leur fiche de 1-0. John Alejandro Gonzalez (1-0-0) est un résident de Jonquière alors que Steve Lantagne (1-0-0) à grandi à Iberville, il est maintenant un résident de L’Épiphanie dans la région de Lanaudière.

    En ouverture de combat, le protégé de Renan St-Juste avance constamment sur Gonzalez, celui-ci à bien de la difficulté à placer ses contre-attaques. Au second échange la pression du boxeur de l’Épiphanie, force Gonzalez a encaissé au point d’être ébranlé à la fin du round. Bien reposé après la minute de repos, le Jonquièrois se reprend de belle façon et remporte le troisième round. Le dernier round est plus équilibré, les deux boxeurs ont puisé profondément dans leurs réserves d’énergie dans les rounds précédents.

    Les trois juges n’ont pas vu le duel de la même façon, la victoire dite partagée est allé à la faveur de Gonzalez, avec des cartes de 39-37, 39-37, 37-39. Nous aurons bien pu avoir un combat nul. Bien que les deux boxeurs aient seulement deux combats professionnels derrière la cravate, un combat revanche d’une durée de six rounds serait très intéressant.

    Gonzalez s’est dit fier de sa victoire, il a reconnu avoir été ébranlé au second round, mais sa condition physique lui a permis de passer rester debout. Il prévoit revenir sur le ring à l’automne et aimerai beaucoup que ce soit pour un six rounds.

    Guillaume Coudé ne perd pas de temps

    Entraîné par Michel Desgagné, Guillaume Coudé est bien connu dans la région pour ses talents pugilistiques sur une patinoire. Il est actuellement un membre du Haché-Carvena de Sorel-Tracy dans la ligue Nord-Américaine de hockey.

    Après seulement 23 combats amateur, il a fait ses débuts pros devant ses supporteurs et amis. Son adversaire, de Québec, Ahmad Selemani (0-10-0), ne remporte pas ses combats, mais généralement, il est en mesure d’encaisser les coups. Il n’a perdu par KO qu’à une seule occasion auparavant. Le boxeur de 37 ans s’est notamment incliné par décision face à Fancy Ntetu (deux fois), François Miville (deux fois) et récemment contre Alexandre Bouvier.

    Le gaucher de Chicoutimi n’a fait qu’une bouchée de Selemani. Ses combinaisons ont rapidement atteint la cible dès la première minute du combat. Peu de temps après le début du combat, Selemani a visité le plancher mais l’arbitre a jugé que c’était une glissade. De la table de presse, on a eu l’impression que le boxeur de Québec avait peur après ça. Ce sentiment était peut-être fondé, puisque la puissante gauche de Coudé renvoie Selemani deux fois au plancher, la seconde fois pour de bon.

    Selemani est resté au plancher pendant de longue minute. Après ça l’annonceur à confirmé le KO à 2.06 du premier round. Après son triomphe le boxeur de 23 ans s’est dit très heureux de sa victoire, il ne s’attendait à l’obtenir aussi rapidement. Il prévoit jouer au hockey pendant encore une saison puis ensuite consacrer son temps et ses énergies à la boxe. Pour sa part, Selemani a pris la direction de l’hôpital, on peut espérer pour sa santé que c’était son dernier combat.

    Tomy-Lene Bradet obtient sa première victoire

    Pour le premier combat pro de la soirée, le protégé de Ghislain Vaudreuil, Tomy-Lene Bradet (1-1-1, 0 KO) s’est frotté au boxeur d’Hamilton Dave Aucoin (3-10-1, 1K.O.). Bradet a subi la défaite à Moncton en juin dernier et il a fait un verdict nul avec Kevin Trudeau au club d’Ali Nestor en décembre.

    Prévu pour un maximum de quatre rounds, le combat se déroule dans la catégorie des 140 livres. Plus le duel avance plus la domination de Bradet est évidente. Alors qu’au premier round, c’est plutôt serré, le second puis le troisième round est à l’avantage du boxeur de Québec. Par contre, au quatrième le boxeur de 23 ans manque un peu d’énergie pour être aussi dominant. Sans surprise les trois juges remettent des cartes à la faveur du boxeur de Québec, soit 40-36, 39-37, 40-36.

    Texte de Jean-Luc Autret

    En accord? En désaccord? Partagez votre opinion sur le sujet

    Qu'en pensent les lecteurs ?
    "Le prochain gala aura probablement à l’automne après la période de la chasse", quasiment gênant pour le Saguenay.

    Pourquoi ?

    [QUOTE]soalex - 2013-05-04 10:15 AM

    Pourquoi ?[/QUOTE]

    T'sais, la chasse?

    le coup qui a knocker selemani etait des plus nette ;)

    http://www.youtube.com/watch?v=4y2ao4EtajU

    [QUOTE]were - 2013-05-04 4:31 PM

    http://www.youtube.com/watch?v=4y2ao4EtajU

    [/QUOTE]

    Ish. Ouais, d'accord. Nous allons donc de ce pas révise...

    Merci beaucoup pour le vidéo ça s'est passé de l'autre côté du ring et la table de presse était pas mal loin. C'était effectivement une belle gauche. ...



    Support Wikipedia

    Poker Canada
    Poker online sur 888 Canada